Bure à Malmedy ! Futur site d'enfouissement nucléaire en Meuse

Commentaires



Membre 9

--------------------------------------
 

Bonjour à toutes et tous,

Voici une activité rare dans la région, n'hésitez pas à inviter et faire circuler auprès de vos contacts.

Le vendredi 21 avril prochain à Malmedy, nous recevrons Sébastien Bonetti et son film "A Bure pour l'éternité".

De plus nous devrions avoir la présence de personnes actives sur place.

Après la projection, il y aura un temps de mise à niveau sur la situation sur place avec des témoignages ainsi qu'un topo sur ce qui se passe en Belgique.

Après un temps d'échanges avec le public, le bar sera ouvert pour une pause avant le concert de "David Vincent et ses mutants".


TRAILER : 

https://vimeo.com/68620146

INSCRIPTIONS :

 https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdypt7LTHtPhyqJFj_21wy-Ug8bic9LESFo9vVXVDVlv7bJNA/viewform
 

QUAND :

Vendredi 21 avril à 19h30
 

OU : 

Une organisation accueillie par la Maison des jeunes de Malmedy.
Sous Bernister 21, 4960 Malmedy
Plan : https://goo.gl/maps/VrVd88RuHmr


P.A.F. : 

participation libre selon vos possibilités (2, 4, 6, 8, 10, 12€,...) 
Ce montant nous permettant de couvrir les frais d'organisation et que ce type de soirée puisse avoir lieu.

Évènement Facebook :

https://www.facebook.com/events/251601888627015/


Pitch du film "Bure pour l'éternité".

Walden (Massachussetts, Etats-Unis) 1845. L’écrivain et philosophe Henry David Thoreau décide de partir vivre durant deux ans dans les bois, près d’un étang, pour prendre du recul sur la société industrielle naissante et réfléchir sur la vie en général.

Bure (Meuse, France) 2013. 94 habitants, l ’un des territoires les moins peuplés de France, essentiellement agricole. Sur la commune est implanté un laboratoire destiné aux recherches sur le stockage des déchets les plus radioactifs de nos centrales nucléaires en couche géologique profonde.
En 2004, une poignée d’hommes et de femmes en provenance des quatre coins de la France se soulèvent contre ce projet, et y rachètent une ruine. Après avoir créé l’association Bure zone libre (BZL), ils commencent à retaper ce corps de ferme effondré, le nomment Maison de résistance et s’y installent. Ils sont très vite rejoints par de nombreux autres Français et étrangers, de tous âges, de 20 à 70 ans, de toutes origines sociales ou professionnelles. BZL compte aujourd’hui plusieurs centaines de membres, qui viennent régulièrement. La maison est un espace d'information indépendante sur le projet de l'ANDRA et l'industrie nucléaire en général, de rencontres, de promotion des énergies renouvelables et d'alternatives, mais aussi un lieu de révolution personnelle.
Un peu plus d’un siècle et demi après H.D.Thoreau, des dizaines de personnes quittent la ville pour une vie à la campagne, apprendre des savoir-faire, prendre le temps de vivre ou tout simplement réfléchir ensemble à une société plus humaine et écologique.

Infos actualisées : 

http://vmc.camp/
 

Merci de faire circuler dans vos réseaux.